La mort de Hashirama Senju

La mort de Hashirama Senju

Hashirama Senju était un shinobi légendaire qui a fondé Konohagakure, le premier village caché du monde ninja. Il est né dans le clan Senju, l’un des clans les plus puissants et les plus respectés de son époque.

Il avait une affinité naturelle pour le pouvoir du Bois, de la terre un kekkei genkai rare et unique qui lui permettait de créer et de manipuler des plantes. Il maîtrisait également les cinq transformations naturelles de base et le senjutsu, ce qui lui valut le titre de « Dieu des shinobis « .

Le rêve d’Hashirama était de créer un monde pacifique où les enfants n’auraient pas à se battre et à mourir dans les guerres. Il se lie d’amitié avec Madara Uchiha, le chef du clan rival des Uchiha, et ensemble, ils imaginent un village où les shinobis travailleraient ensemble dans un but commun.

Après avoir convaincu leurs clans d’unir leurs forces, ils fondèrent Konohagakure et en devinrent les premiers dirigeants. Hashirama fut choisi comme Premier Hokage, la plus haute autorité et le protecteur du village.

La mort d’Hashirama fut un événement important dans l’histoire du monde ninja, car elle marqua la fin d’une ère et le début d’une nouvelle. Sa mort a également provoqué une rupture entre Konoha et le clan Uchiha, qui s’est senti trahi par son successeur, Tobirama Senju.

L’héritage d’Hashirama et sa vision de la paix inspireront de nombreuses générations de shinobis, mais lui attireront aussi de nombreux ennemis qui chercheront à exploiter son pouvoir ou à s’opposer à ses idéaux.

Causes et circonstances possibles de la mort d’Hashirama

Comme je l’ai mentioné plus haut, Hashirama Senju, Premier Hokage et fondateur de Konoha, était un shinobi légendaire, surnommé le « Dieu des shinobis » pour ses capacités et ses exploits inégalés.

Il est mort pendant la première guerre mondiale shinobi, mais les causes et les circonstances exactes de sa mort restent inconnues et mystérieuses.

Combat avec Madara Uchiha

L’une des causes possibles de la mort d’Hashirama est son dernier combat contre Madara Uchiha, son ancien ami et rival qui a trahi Konoha et cherché à la détruire. Les deux hommes se sont affrontés dans la Vallée de la Fin, où Hashirama a réussi à vaincre Madara et semble l’avoir tué.

Cependant, Madara a survécu en utilisant Izanagi et a implanté les cellules d’Hashirama dans son corps, ce qui a ensuite réveillé son Rinnegan.

Il est possible qu’Hashirama ait subi des blessures mortelles au cours de cette bataille, blessures qu’il n’a pas pu guérir, ou que Madara lui ait infligé un effet différé qui a causé sa mort plus tard.

Cette théorie est cependant peu probable, car Hashirama était connu pour ses remarquables capacités de régénération et sa vitalité, et Madara ne s’est révélé que des décennies après la mort d’Hashirama.

Maladie ou pathologie

Une autre cause possible de la mort d’Hashirama est une cause naturelle, comme une maladie qu’il aurait contractée ou développée au fil du temps. Certaines sources suggèrent qu’il est mort d’une maladie en phase terminale ou d’une maladie mystérieuse que ses capacités de régénération n’ont pas pu guérir.

Cette théorie est plausible, car même les shinobis les plus puissants ne sont pas à l’abri des causes naturelles de décès, et l’utilisation constante par Hashirama de son Dégagement de Bois et de ses capacités de guérison peut avoir eu raison de son corps et de son espérance de vie.

Cependant, cette théorie est également spéculative, car il n’existe aucune preuve concrète ou confirmation du type de maladie dont souffrait Hashirama, ni de la façon dont elle l’a affecté. Il est également possible qu’il soit mort de vieillesse, car il avait déjà une quarantaine ou une cinquantaine d’années lorsqu’il est décédé.

Il se sacrifice pour le village

Une troisième cause possible de la mort d’Hashirama est son noble sacrifice pour le bien de Konoha et du monde shinobi. Hashirama était un homme qui appréciait par-dessus tout la paix et l’harmonie, et il a consacré sa vie à la création et au maintien d’un système qui empêcherait les guerres et les conflits entre les nations shinobis.

Il était également prêt à risquer sa vie pour ses camarades et ses alliés, comme il l’a démontré lorsqu’il s’est offert en otage à Kumogakure en échange de la paix.

Il est possible qu’Hashirama soit mort en accomplissant un acte héroïque qui a sauvé Konoha ou d’autres villages d’une menace ou d’une attaque pendant la Première Guerre mondiale shinobi. En effet, cette théorie veut qu’il soit mort dans la forêt de Konoha (après avoir épuisé tout son chakra).

Lors de la première guerre, il laissera son clown bloquer l’avancer des assaillants et pendant ce temps foncera vers Konoha, pour finalement y mourrir à son arrivée.

Cette théorie est cohérente avec son caractère et ses idéaux, mais elle est également vague et non confirmée, car il n’y a aucun enregistrement ou témoin de ce qu’il a fait exactement ou de la façon dont il est mort.

Impact et conséquences de la mort d’Hashirama

La mort d’Hashirama a eu un impact et des conséquences profondes sur la situation politique et sociale de Konoha et des autres villages cachés. En tant que Premier Hokage et chef du clan Senju, il était un pilier de stabilité et de force pour Konoha, et sa disparition a laissé un grand vide dans son leadership et son pouvoir.

Sa mort a également affecté l’équilibre du pouvoir entre les nations shinobis, car il était l’une des rares personnes à pouvoir égaler ou surpasser Madara Uchiha, qui est ensuite redevenu le chef de l’Akatsuki.

Crise de leadership à Konoha

La mort d’Hashirama déclenche une crise de leadership à Konoha, car il n’y a pas de successeur clair pour le poste d’Hokage. Son frère cadet Tobirama Senju finit par prendre la relève en tant que second Hokage, mais il se heurte à l’opposition et à la méfiance de certains membres du clan Uchiha, qui se sentent marginalisés et discriminés par sa politique.

Tobirama a également dû faire face à des conflits internes entre les clans qui formaient Konoha, ainsi qu’à des menaces extérieures provenant d’autres villages.

Tobirama a essayé de suivre la vision de paix et d’unité d’Hashirama, mais il a également adopté une approche plus pragmatique et impitoyable pour assurer la survie et la prospérité de Konoha.

Il créa des institutions telles que l’Anbu Black Ops, l’Académie et les examens Chunin afin de renforcer les capacités militaires et de renseignement de Konoha. Il a également nommé Hiruzen Sarutobi comme son successeur avant de se sacrifier lors d’une embuscade tendue par la Force Kinkaku.

La résurgence de Madara Uchiha

La mort d’Hashirama a également ouvert la voie à la résurgence de Madara Uchiha, qui préparait secrètement sa vengeance contre Konoha et le monde des shinobis depuis des décennies. Madara utilisa les cellules d’Hashirama pour augmenter son propre pouvoir et éveiller son Rinnegan, ce qui lui permit d’invoquer la Statue Gedo et de créer les Chaînes de Statues Démoniaques.

Il a également manipulé Obito Uchiha pour qu’il devienne son apprenti et son mandataire, qui a ensuite pris l’identité de Tobi.

Le but ultime de Madara était d’activer le Tsukuyomi Infini, un genjutsu qui emprisonnerait tout le monde dans un monde de rêve sous son contrôle. Il pensait que c’était le seul moyen d’atteindre la paix véritable et de mettre fin à toutes les souffrances.

Il devait faire revivre le Dix-Poils en combinant ses neuf bêtes à queue, qu’il avait extraites de leurs hôtes jinchuriki au fil du temps. Il devait également devenir lui-même son jinchuriki en utilisant Obito comme réceptacle.

Naruto Uzumaki, Sasuke Uchiha et leurs alliés s’opposent au plan de Madara et le combattent lors de la quatrième guerre mondiale des shinobis. Madara réussit à se réanimer en utilisant le corps d’Obito, mais il fut trahi par Black Zetsu, qui se révéla être la volonté de Kaguya Otsutsuki.

Kaguya prit le contrôle du corps de Madara et tenta de récupérer tout le chakra de ses descendants. Naruto et Sasuke finirent par la vaincre avec l’aide de Kakashi Hatake et de Sakura Haruno.

Un héritage pour les générations futures

La mort d’Hashirama a également laissé un héritage aux générations futures de shinobis qui ont hérité de sa volonté de feu et de son rêve de paix. Sa petite-fille Tsunade devint le cinquième Hokage de Konoha après l’invasion d’Orochimaru, tandis que Naruto Uzumaki devint le septième Hokage après la défaite de Kaguya.

Tsunade et Naruto partagent les traits de personnalité d’Hashirama : optimisme, compassion, détermination et leadership.

Hashirama a également influencé d’autres personnages, comme Yamato, à qui Orochimaru a implanté les cellules d’Hashirama, ce qui lui a permis d’accéder à la libération du bois ; Danzo Shimura

Au final

Hashirama est né à une époque où les clans ninjas étaient constamment en guerre et en conflit. Il rêvait de créer un monde pacifique où les enfants n’auraient pas à se battre et à mourir. Il se lia d’amitié avec Madara Uchiha, le chef du clan rival Uchiha, et ils imaginèrent ensemble un village où les shinobis travailleraient ensemble pour une cause commune.

Le charisme et la force d’Hashirama attirent de nombreux adeptes et il réussit à faire de Konoha le premier village caché.

Cependant, son rêve n’est pas exempt de défis et de sacrifices. Il a dû tuer son propre frère Tobirama afin de protéger Madara contre lui.

Il a également dû affronter Madara lors d’une ultime bataille dans la Vallée de la Fin, après que ce dernier l’ait trahi et ait tenté de s’emparer du village avec le Renard à Neuf Queues. Hashirama l’emporta, mais il perdit son meilleur ami et son idéal de paix.

L’héritage d’Hashirama est immense et durable. Il était vénéré comme le Dieu des shinobis, et ses cellules étaient convoitées pour leur capacité à utiliser le Dégagement du Bois, un kekkei genkai puissant et rare.

Il a également transmis sa volonté de feu à ses descendants et élèves, comme Hiruzen Sarutobi, Tsunade, Naruto Uzumaki et bien d’autres. Son influence se fait sentir dans la formation des Cinq Grandes Nations, des Forces Shinobi Alliées et de l’Académie Ninja.

Hashirama était un personnage complexe et fascinant. Il était compatissant et optimiste, mais aussi naïf et téméraire. C’était un visionnaire et un leader, mais aussi un guerrier et un tueur.

Il était un ami et un frère, mais aussi un ennemi et un rival. C’était un être humain qui essayait de rendre le monde meilleur, mais qui commettait aussi des erreurs et en subissait les conséquences.

Hashirama Senju n’était pas seulement le premier Hokage, mais aussi le premier héros du monde ninja.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *