Où est le Vinland dans ‘Vinland Saga’ ? Est-ce un vrai lieu ?

Où est le Vinland dans 'Vinland Saga' ? Est-ce un vrai lieu ?

Vinland Saga est un manga historique écrit et dessiné par le mangaka Makoto Yukimura. La série a été publiée par Kōdansha dans le Weekly Shōnen Magazine en avril 2005 avant d’être transférée dans le magazine mensuel Afternoon en décembre 2005. Le manga s’inspire de plusieurs sagas islandaises et fait référence à la découverte de l’Amérique du Nord par les Vikings, et si un manga peut s’enorgueillir de son exactitude historique, alors Vinland Saga peut sans aucun doute le faire. Yukimura a fait un travail remarquable en explorant l’histoire derrière son récit et bien que Vinland Saga ne soit pas une chronique historique – elle contient beaucoup de contenu original et fictif – c’est en fait une histoire qui se déroule dans des limites historiques précises. Nous savons déjà que cela s’applique à de nombreux personnages du manga, mais en est-il de même pour les lieux ? Dans cet article, vous allez découvrir le Vinland de Vinland Saga et savoir s’il s’agit d’un lieu réel ou non.

Vinland est un lieu historique réel qui apparaît comme la destination finale dans Vinland Saga, mais aussi comme un lieu réel dans des documents historiques. Il s’agit en fait du nom d’une petite région située sur la côte nord-est de l’Amérique du Nord. Lief Eriksson, le véritable explorateur historique, y aurait débarqué vers l’an 1000 de notre ère et le nom aurait été baptisé Vinland en raison de l’abondance présumée de vignes. C’est là que Thorfinn et son équipage se sont installés et ont fondé le village d’Arnheid pour vivre en paix, sans guerres.

La suite de cet article va vous parler du lieu historique de Vinland qui figure dans le titre et l’intrigue de Vinland Saga. Nous allons vous parler de tous les événements historiques qui se sont réellement produits et qui sont liés au Vinland, dont certains ont été décrits dans l’histoire, tandis que d’autres doivent encore l’être. Nous n’entrerons pas dans l’intrigue du manga, donc les informations ici ne peuvent techniquement pas être classées comme spoilers, mais faites tout de même attention à la façon dont vous l’abordez.

Le Vinland est un lieu présent dans les documents historiques

Tous les spectateurs et lecteurs de Vinland Saga auront remarqué le réalisme et l’authenticité de la série en ce qui concerne la représentation des événements historiques. Il est évident que Yukimura a fait les recherches nécessaires et que Vinland Saga n’est pas une fiction simplement inspirée des contes vikings, mais plutôt une interprétation très précise d’événements historiques réels. Grâce à de nombreuses références et à des informations sur les coulisses, nous savons combien Yukimura s’est efforcé de créer Vinland Saga ; il s’est même rendu en Islande et a exploré de nombreux documents authentiques pour créer la structure de son histoire.

Nous avons déjà parlé de l’authenticité historique de certains personnages et éléments de l’intrigue, mais qu’en est-il des lieux ? Nous savons que la Scandinavie a existé, et même si tous les établissements et villages décrits dans le manga n’ont pas réellement existé, qu’en est-il du lieu principal, celui du titre ? Qu’en est-il du Vinland ? Qu’est-ce que le Vinland, et s’agit-il d’un lieu fictif ou réel ? Voyons d’abord ce qu’est Vinland dans le manga.

Vinland est le nom d’une petite région d’Amérique du Nord, située sur la côte nord-est de cette région. Le personnage du manga, Lief Ericson, a découvert cette région vers l’an 1000 et lui a donné le nom de Vinland en raison de l’abondance supposée de vignes. La région n’était pas inhabitée et ses habitants, les Lnu ou Mi’kmaq, étaient considérés comme des skrælings par les Norvégiens et étaient les ancêtres des Amérindiens, comme l’indique le manga. La localisation réelle du Vinland n’est pas connue, mais d’après une carte qui nous est fournie au chapitre 180 du manga, elle se situe quelque part autour de l’actuelle Terre-Neuve-et-Labrador ou, plus précisément, de l’Île-du-Prince-Édouard, car la baie dans laquelle pénètrent les personnages semble inspirée d’un petit port situé près de North Rustico.

Quant à son importance pour l’intrigue du manga, outre le fait qu’il figure dans le titre, le Vinland est aussi l’endroit où Thorfinn et son équipage veulent se rendre, c’est-à-dire où ils débarquent et établissent le village Arnheid, un endroit où ils pourraient vivre en paix, sans toutes les guerres et les batailles qu’ils ont laissées derrière eux en Scandinavie.

Maintenant que nous savons ce qu’est le Vinland dans le manga – nous savons qu’il existe, nous savons où il se trouve et pourquoi il est si important – nous pouvons enfin nous pencher sur la question de savoir si le Vinland est un lieu historique ou non. Au cas où vous ne le sauriez pas, le Vinland est un lieu mentionné dans des documents historiques, c’est donc un lieu historique réel lié aux voyages de Lief Eriksson.

Le Vinland est mentionné pour la première fois par le géographe et historien allemand Adam de Brême dans son livre Descriptio insularum Aquilonis (Description des îles du Nord) écrit vers 1075. La principale source d’information sur les voyages vikings au Vinland est constituée par deux sagas épiques, la Saga d’Erik le Rouge et la Saga des Groenlandais, écrites environ deux siècles et demi après la colonisation du Groenland.

La combinaison de ces deux sagas semble montrer qu’il y a eu plusieurs tentatives distinctes de colonisation norvégienne du Vinland, y compris par Þorfinnr Karlsefni, dont aucune n’a duré plus de deux ans. L’abandon de ces colonies par les Vikings a probablement plusieurs causes. Les sources écrites font état de désaccords entre les hommes au sujet des quelques femmes de l’expédition ainsi que de conflits avec les populations indigènes (amérindiennes) auxquelles les sagas donnent le nom de Skrælings.

L’histoire raconte qu’après la colonisation du Groenland par les Vikings, un marchand nommé Bjarni Herjólfsson, en route du Groenland vers l’Islande, découvre par hasard la côte est de l’Amérique en 985 ou 986, après avoir été détourné par une tempête. Il raconte alors son histoire et vend ses navires à Leif Erikson, qui part à son tour pour ces régions. La fin de l’été approchant, il part pour le Groenland, qu’il parvient à atteindre avant l’hiver, mais renonce à se rendre au Vinland, ne voulant pas passer l’hiver bloqué sur cette nouvelle terre. Il décrit alors une nouvelle terre couverte de forêts (Markland).

L’approvisionnement en bois au Groenland étant très limité, les colons sont attirés par la richesse de cette nouvelle terre sur ce point. Quelques années plus tard, Leif Erikson explore plus avant cette côte et y établit une colonie éphémère sur une partie qu’il nomme Vinland et qu’il décrit comme riche en ressources alimentaires. L’ordre des découvertes d’Erikson est, selon les récits, d’abord Helluland (« terre de la pierre plate »), qui correspond probablement à l’île de Baffin, au Canada.

Ensuite, le Markland (« terre boisée »), probablement le Labrador, a été découvert (il existe des preuves archéologiques d’une réduction ou d’une diminution de la limite des arbres dans le nord du Labrador vers l’an 1000) et, enfin, le Vinland, au climat plus doux et aux nombreuses ressources naturelles. Comme les autres noms de terres découvertes, le Vinland couvre une zone géographique assez vaste, correspondant probablement aux terres situées autour du golfe du Saint-Laurent.

Vinland est généralement traduit par « terre de la vigne », le vieux norrois vinber pouvant faire référence à la vigne de rivage (Vitis riparia) ou selon d’autres auteurs à la viorne comestible (Viburnum edule), deux plantes poussant en abondance dans la région du Saint-Laurent. Certains linguistes l’interprètent comme un autre mot dérivé du vieux norrois, vin avec un i court, donnant « terre de pâturage » ou « terre d’herbe ».


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *