Connect with us

Football féminin

Programme du dernier tour de qualification – Coupe du monde féminine U-17 Inde 2022

Programme du dernier tour de qualification - Coupe du monde féminine U-17 Inde 2022

Les qualifications pour la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Inde 2022 entrent dans leur phase finale ce week-end avec le quatrième tour aller.

En jeu, trois tickets pour le tournoi final qui se déroulera du 11 au 30 octobre 2022 dans les villes de Bhubaneswar, Goa et Navi Mumbai.

Les trois stades sélectionnés sont le Kalinga Stadium à Bhubansewar, le Pandit Jawaharlal Nehru Stadium à Goa et le DY Patil Stadium à Navi Mumbai.

Le tirage au sort aura lieu le 24 juin 2022 à Zurich, en Suisse.

Vous trouverez ci-dessous le programme complet du quatrième tour des éliminatoires africaines.

Qualifications pour la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA – Quatrième tour

1ère étape

20.05.2022

13h00 GMT : Ethiopie vs Nigeria, Stade Abebe Bekila, Addis Abeba

15h00 GMT : Ghana vs Maroc, Accra Sports Stadium, Accra

22.05.2022

14h30 GMT : Cameroun vs Tanzanie, Stade Ahmadou Ahidjo, Yaoundé

2ème étape

04.06.2022

15h00 GMT : Nigeria vs Ethiopie, Stade MKO Abiola, Abuja

19h00 GMT : Maroc vs Ghana, Complexe Sportif Prince Moulay Al Hassan, Rabat

05.06.2022

13:00 GMT : Tanzanie vs Cameroun, Stade Amaan, Zanzibar City

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualités

Inde 2022 : Les six derniers visent trois places pour la Coupe du monde de football féminine

Le match aller du tour final sera joué, à partir du vendredi 20 mai, alors que la course à la qualification africaine pour la Coupe du Monde Féminine U17 de la FIFA Inde 2022 atteint la dernière ligne droite.

La course à la qualification du continent pour trois places qui a commencé avec 29 équipes nationales féminines de jeunes n’en compte plus que six, avec des représentants réguliers comme le Nigeria, le Cameroun et le Ghana dans le lot.

20.05.2022 : Éthiopie – Nigeria, Stade Abebe Bekila à Addis Abeba, 13h00 GMT

L’Éthiopie vise sa toute première qualification à la Coupe du monde féminine, tandis que le Nigeria cherche à faire son retour sur la scène mondiale après sa première absence en Uruguay 2018. Pour atteindre ce stade, les Éthiopiennes ont battu l’Ouganda à l’extérieur après un score cumulé de 3-3 et ont ensuite éliminé l’Afrique du Sud, deux fois candidate à la Coupe du monde, 3-1 sur l’ensemble des deux matches. Quant au Nigeria, il a commencé par une victoire 8-0 sur la RD Congo avant de balayer l’Égypte 6-0 sur l’ensemble des deux matches.Les deux équipes féminines se rencontreront pour la deuxième fois dans la compétition, après s’être rencontrées pour la première fois lors des qualifications de 2018. Les deux équipes ont fait match nul 1-1 à l’aller à Addis Abeba avant de faire match nul 0-0 au retour à Benin City pour que les Nigérianes se qualifient grâce à la règle des buts à l’extérieur. Pour le match aller, l’Éthiopie cherchera à éviter un faux pas à domicile et pourra compter sur les bonnes formes d’Emush Daniel et Eyrus Wondemu ainsi que de Kumneger Kassa et Semira Ahmed pour assommer les Nigérians.

20.05.2022 : Ghana – Maroc, Accra Sports Stadium à Accra, 15h00 GMT

Parmi les six finalistes, le Ghana se distingue par sa participation à toutes les éditions précédentes de la Coupe du monde féminine U17. Cependant, les Marocaines sont désormais le nouveau cheval noir de la compétition, ayant atteint pour la première fois la phase finale des éliminatoires de la Coupe du monde féminine U20 plus tôt cette année. Il s’agira de la deuxième rencontre des deux équipes dans la compétition. La première a eu lieu en 2016 lorsque les deux nations se sont rencontrées au deuxième tour, le Ghana ayant réalisé un doublé face aux Nord-Africaines après une victoire 10-0 au total. L’équipe de Baba Nuhu Mallam a commencé sa campagne par une raclée 4-0 contre le Sénégal sur l’ensemble des deux matchs, avant d’infliger une raclée 10-1 à la Guinée. Pour le Maroc, ils ont subjugué le Bénin 3-1 sur l’ensemble des deux matches pour atteindre le deuxième tour avant de battre le Niger 18 sur l’ensemble des deux matches. Mais les Ghanéens seront prêts à tout pour garantir leur présence à la finale, cette année en Inde. Outre les formes fantastiques de Georgina Aoyem (trois buts) et de Nancy Amoh, Princess Owusu et Constance Agyemang (deux buts chacune), les Black Maidens espèrent profiter de leur terrain face aux Marocaines.

22.05.2022 : Cameroun – Tanzanie, Stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé, 14h30 GMT

Le Cameroun vise sa troisième apparition consécutive sur la scène mondiale après un passage en Jordanie en 2016 et en Uruguay en 2018. Quant à la Tanzanie, elle est à la recherche de sa première participation à la Coupe du monde, mais elle doit maintenant faire face à une autre tâche difficile face aux Centrafricains. Lors des éliminatoires, les jeunes Lionnes ont obtenu un laissez-passer au deuxième tour contre l’Érythrée avant d’éliminer la Zambie par un score cumulé de 5-0. Les Tanzaniennes ont battu le Botswana 11-0 au deuxième tour et ont ensuite battu le Burundi 5-2 au total pour atteindre le quatrième et dernier tour. À Yaoundé, les Camerounais feront tout pour prendre les trois points, en s’appuyant sur les exploits de Camila Daha et Mana Lamine.

Continue Reading

Awcon 2022

Nigeria/Maroc : Oshoala revient et Waldrum invite Ebi, Ordega et 29 autres au camp Awcon 2022 au Maroc

Nigeria/Maroc : Oshoala revient et Waldrum invite Ebi, Ordega et 29 autres au camp Awcon 2022 au Maroc

L’une des meilleures joueuses africaines et meilleure buteuse du Barcelona Femeni, Asisat Oshoala, qui a manqué le double match amical du Nigeria avec le Canada, champion olympique, est de retour au bercail.

Elle figure sur la liste des 32 joueuses invitées par l’entraîneur principal Randy Waldrum pour un camp d’entraînement de deux semaines au Maroc avant la 12e Coupe d’Afrique des Nations féminine.

Le tournoi se déroulera du 2 au 23 juillet au Maroc et les championnes en titre, les Super Falcons, sont favorites pour remporter leur dixième titre.

La gardienne Chiamaka Nnadozie, la défenseuse et capitaine Onome Ebi, les milieux de terrain Rasheedat Ajibade et Toni Payne, et les attaquantes Francisca Ordega, Desire Oparanozie et Asisat Oshoala font partie des personnes convoquées pour le programme d’entraînement intensif de deux semaines.

Selon la NFF, le camp d’entraînement débutera le 18 juin dans le royaume nord-africain, tous les joueurs étant déjà conseillés d’arriver à Rabat le 17 juin.

Le Nigeria, neuf fois champion, jouera dans le groupe C du tournoi de 12 équipes aux côtés des Banyana Banyana d’Afrique du Sud, du Botswana et du Burundi.

Le premier match du Nigeria dans la compétition, au cours duquel seront désignés les quatre porte-drapeaux de l’Afrique pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA de l’année prochaine en Australie et en Nouvelle-Zélande, aura lieu contre les Banyana Banyana au Complexe Sportif Prince Abdellah à Rabat le 4 juillet.

Les Super Falcons pour un camp d’entraînement au Maroc

Gardiens de but : Chiamaka Nnadozie (Paris FC, France) ; Tochukwu Oluehi (Maccabi Kishronot Hadera, Israël) ; Rita Akarekor (Nasarawa Amazons) ; Yewande Balogun (Coppermine United, USA)

Défenseurs : Opeyemi Sunday (Edo Queens) ; Glory Ogbonna (Santa Teresa FC, Espagne) ; Onome Ebi (En Avant Guingamp, France) ; Osinachi Ohale (Deportivo Alaves, Espagne) ; Ugochi Emenayo (Konak Belediyespor Izmir, Turquie) ; Ashleigh Plumptre (Leicester City, Angleterre) ; Nicole Payne (West Virginia University, États-Unis) ; Michelle Alozie (Houston Dash, États-Unis) ; Akudo Ogbonna (Edo Queens).

Milieux de terrain : Peace Efih (Kiryat Gat, Israël) ; Amanda Uju Mbadi (Atasehir Belediyespor, Turquie) ; Halimatu Ayinde (Eskilstuna FC, Suède) ; Charity Adule (Deportivo La Coruna, Espagne) ; Toni Oyedupe Payne (Sevilla FC, Espagne) ; Regina Otu (Minsk FC, Belarus) ; Christy Ucheibe (SL Benfica, Portugal) ; Rasheedat Ajibade (Atletico Madrid, Espagne) ; Rita Chikwelu (Madrid CFF, Espagne) ; Suliat Abideen (Edo Queens)

Attaquants : Anam Imo (Pitea IF, Suède) ; Francisca Ordega (CSKA Moscou, Russie) ; Desire Oparanozie (Wuhan Chegu Jianghan, Chine) ; Vivian Ikechukwu (WFC Gintra, Lituanie) ; Chinonyerem Macleans (GSK Gornik Leczna, Pologne) ; Chinwendu Ihezuo (Meizhou Hakka Club, Chine) ; Ifeoma Onumonu (NY/NJ Gotham FC, USA) ; Uchenna Kanu (Tigres Femenil, Mexique) ; Asisat Oshoala (FC Barcelona, Espagne)

Continue Reading

CAF

Auckland/Tāmaki Makaurau accueillera le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 en octobre

Auckland/Tāmaki Makaurau accueillera le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 en octobre

La Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, et le vice-premier ministre néo-zélandais, Grant Robertson, ont annoncé aujourd’hui qu’Auckland/Tāmaki Makaurau accueillera le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™ le samedi 22 octobre 2022.

  • Auckland/Tāmaki Makaurau accueillera le tirage au sort et le match d’ouverture
  • Les équipes découvriront le 22 octobre 2022 où et contre qui elles joueront.
  • L’excitation monte alors que les qualifications se déroulent dans le monde entier.

Se déroulant à l’Aotea Centre, le tirage au sort dévoilera le programme des matches des 32 équipes qui participeront à la neuvième édition de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, organisée conjointement par l’Australie et la Nouvelle-Zélande dans un peu plus d’un an.

Le spectacle du tirage, télévisé dans le monde entier, comprendra des spectacles culturels et un aperçu des cinq villes hôtes australiennes et des quatre néo-zélandaises qui accueilleront les équipes et les fans de football, ainsi que de nombreuses surprises.

La secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, a déclaré : « Les préparatifs sont bien avancés en Australie et en Nouvelle-Zélande pour accueillir le plus grand événement unisport féminin du monde. Le tirage officiel en octobre marque une étape importante pour les équipes et les fans dans le compte à rebours de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023.

Nous sommes enthousiasmés par l’influence et le potentiel de ce tournoi pour inspirer et encourager davantage de filles et de femmes à s’impliquer dans le football. Nous attendons avec impatience le tirage au sort qui ouvrira la voie à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA pour atteindre Beyond Greatness.

S’exprimant lors de l’annonce faite aujourd’hui à Auckland/Tāmaki Makaurau, à laquelle assistait également Johanna Wood (présidente de NZ Football, membre du Comité exécutif de l’OFC et membre du Conseil de la FIFA) ainsi que des joueuses et des représentants, le ministre Robertson – qui est également le ministre principal du tournoi – a déclaré que ce serait un véritable privilège d’avoir le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 à Aotearoa.

« Auckland/Tāmaki Makaurau n’accueillera pas seulement la cérémonie d’ouverture du tournoi et le match d’ouverture mettant en vedette les Football Ferns le 20 juillet 2023, mais accueillera également le tirage au sort.

« Le tirage au sort revêt une importance internationale. Il donne l’occasion à la Nouvelle-Zélande et à Auckland/Tāmaki Makaurau de présenter notre culture et nos traditions à un public mondial.

L’annonce d’aujourd’hui commence également à créer de l’excitation car le tirage au sort révèle les équipes que nous accueillerons en Nouvelle-Zélande.

Quelques mois passionnants de qualifications attendent les fans avant le tirage au sort. Des équipes de toute l’Afrique, d’Amérique centrale et du Nord, d’Amérique du Sud et d’Océanie obtiendront des places qualificatives pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 grâce à plusieurs tournois de confédération qui se dérouleront de juillet à octobre.

Dix équipes se disputeront également les trois dernières places du tournoi de barrage pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023, l’année prochaine.

Pour rester au courant des dernières nouvelles concernant les billets pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023, veuillez vous inscrire ici.

À propos du tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023

  • Lors du tirage au sort, les 32 équipes sont réparties en huit groupes, qui détermineront le pays dans lequel elles seront basées pour leurs matchs de phase de groupe.
  • Le tirage au sort aura lieu :
  • Environ 800 participants, dont des hauts responsables de la FIFA et des confédérations, des médias internationaux, des réseaux de diffusion, des représentants des 32 équipes et des affiliés commerciaux.
  • Un spectacle de tirage au sort télévisé dans le monde entier, qui dure généralement une heure. En plus du tirage au sort proprement dit, d’autres éléments télévisés comprennent des spectacles culturels et des séquences de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande ainsi que des villes hôtes qui peuvent également s’activer lors de l’événement du tirage au sort.
  • Environ 120 représentants d’équipes qui resteront sur place et visiteront des sites d’entraînement et des logements en Australie et en Nouvelle-Zélande.

À propos de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023

  • La Coupe du Monde Féminine de la FIFA est le plus grand événement unisport féminin au monde. Elle a le potentiel de générer d’importants bénéfices sociaux et économiques et de laisser un héritage durable pour le développement du football féminin en Nouvelle-Zélande et en Australie.
  • Trente-deux équipes participeront à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 – contre 24 en France en 2019.
  • Neuf équipes (la Chine RP, le Japon, la République de Corée, les Philippines et le Vietnam pour l’Asie, et la France, l’Espagne, la Suède et le Danemark pour l’Europe) se sont qualifiées pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 et rejoindront les deux nations hôtes – l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Continue Reading
Advertisement

Tendance